jeudi 27 février 2014

Les nouvelles de Gilles Milo-Vacéri en février 2014 chez HQN


Je m’appelle Samru et j’ai 7 ans.
J’habite à côté du Grand Désert. Enfin… depuis un an tout est devenu semblable au désert par ici. Là où il y avait nos champs, la terre est à présent comme du sable, craquelée et sèche, avec des fissures dont on ne voit pas le fond.
Ici, je vous raconte mon histoire, comment je suis devenu un homme.
Et comment j’ai failli connaître cette chose qu’on appelle la « mort ».
L'histoire de Samru aurait pu être de celle que je ne lis jamais trop" proche de la réalité cruelle". Mais la faire raconter par Samru ,7 ans, lui-même avec ses mots sa vision d'enfant rend les choses moins pénible ... plus naïve. Mais on n'oublie pas toute l'horreur qui en découle.
C'est une belle ... très belle histoire très proche de la triste réalité et en même temps porteuse d'un message d'espoir.




Tous les mois, il l’attend à la même place.
Tous les mois depuis 60 ans, depuis ce jour funeste où les soldats allemands l’ont séparé de la femme dont il venait de tomber profondément amoureux. Son premier cadeau, ultime souvenir de cette rencontre, est devenu son trésor : la promesse de retrouvailles, d’un rendez-vous perpétuel, griffonnée à la hâte sur une étoile en tissu jaune. Stephan ne désespère pas : un jour, il le sait, il retrouvera Malka…

Décidément après Samru , dans un autre genre ,l'auteur nous raconte ici une autre très belle histoire. Et je me permet de citer un extrait qui à lui seul décrit mon ressenti :
" Tant que pouvait se faire ,il fallait éviter de répéter deux fois la même erreur et, ainsi, l'amour triompherait toujours de tout"




XIIIe siècle. La France est le théâtre de complots et d’intrigues politiques, de la Cour de Philippe le Bel jusqu’aux Comtés du Sud. Dans cette toile tissée de vengeances et de trahisons, Hugues de la Croix Fleurie, chevalier déchu, est condamné à partir vers la Terre Sainte pour retrouver son honneur perdu. Un chemin qui ne se fera pas sans périls, tant pour son âme que pour son cœur.
Voilà un livre qui n'est pas du tout ma tasse de thé à priori .
Je n'aime pas les histoires avec les chevaliers des templiers, combines à la cours  et autres thèmes du genre. Mais pour l'auteur et le petit format...pourquoi pas!
Ma foi c'est pas mal mais ce n'est toujours pas ce que je préfère.
Si vous aimez foncez,si vous voulez découvrir foncez!



En fait, tout a commencé le jour de la sortie organisée par la Barbue (c’est notre surveillante). On a pris l’autocar pour aller visiter l’atelier d’un monsieur qui fait des santons. Moi, je m’attendais à un vieil ermite grincheux, mais Monsieur Gabin a été très gentil ; il nous a même offert de la bonne brioche et du chocolat chaud ! Alors quand il a fallu rentrer à l’orphelinat pour retrouver les couloirs froids, mon lit humide et la cravache de la Barbue, j’ai pas pu…
Joli conte ...de noël que voilà^^Je n'ai pas lu la 4e de couverture et j'ai donc découvert au fil des pages cette douce amère histoire.

Voilà pour ces nouvelles, je me réserve "Justice sera rendue" du même auteur pour plus tard ^^

Aucun commentaire:

Publier un commentaire