samedi 1 mars 2014

58- Justice sera rendue - Gilles Milo-Vacéri




Dans le milieu, on m’appelle le rottweiler : une fois que j’ai chopé un os, je ne lâche rien. C’est la raison pour laquelle j’ai récupéré le cas de Virginie Dambert. Une enquête bâclée, des erreurs administratives qui s’accumulent, des suspects protégés en haut lieu, ça avait tout de la sale affaire. Une fois sur place, j’ai bien vite compris ce qui clochait vraiment : les notables du coin, véritable mafia locale, faisaient bloc. Mais il en fallait bien plus pour m’arrêter : pour rendre justice à cette pauvre gamine partie trop tôt, j’étais prêt à tout.

 Dans quoi je me lance?? Mais pourquoi ai je dis que je voulais le lire... en plus il y a plus de 100 pages!!!!!
Allez go un peu de courage et vas y au pire tu t'endors dessus tu le liras en 4 ans ... Il y aura bien d'autres nouvelles  entre temps...

Tiens ...tiens mais ce n'est pas si terrible que ça ... Je dirais même que je l'adore ce rottweiler!
Comment en parler sans trop en dire . Dès le début l'auteur pose le personnage du rottweiler  et non la scène de crime ou une scène quelconque en rapport ou non avec le tueur comme on le lit souvent et ça je suis fan!
Le drame, le meurtre et l'horreur sont là mais passe en second plan après le rottweiler mais sans se faire oublier . Et cette façon de procéder trouve son explication dans l'enquête même.
Je n'en dirais pas plus mais qu'est ce que ça sera top qu'il y ai des rottweilers comme ça dans certains coins du monde et pourquoi pas ici même (pour faire rentrer mon voisin du dessous dans le droit chemin par exemple ^^)
Bonne histoire, bon rythme et surtout bon format pas trop court ni trop long.
Mais il y aurait -il pas un air de romance par là M'sieur ;)

 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire